Accueil > Le JAVO > Riverwatcher

Suivi de la migration des poissons en direct !

Contenu de la page : Suivi de la migration des poissons en direct !

LE

RIVERWATCHER

La rivière « le Vicoin » dispose depuis le 1er novembre 2019 d’un système de caméra immergée dans une passe à poissons sur la commune du Genest-Saint-Isle (Moulin du Bas Coudray) financé par le Syndicat JAVO et la Fédération départementale pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques de la Mayenne (FDPPMA) afin de suivre les flux de poissons par espèce et tout au long de l’année sur la rivière le Vicoin, petite rivière de plaine de 50 kms de longueur, affluent de la Mayenne.

Installation du Riverwatcher

Le Riverwatcher est associé à une passe à 8 bassins successifs à jets plongeants à semi-plongeants (dénivelé 1,8 m) doublé d’un tapis brosse à anguilles mise en service en décembre 2018 par le Syndicat JAVO. Cette passe est associée à un déversoir et un clapet automatique d’un moulin privé servant de gîte de groupes.

Le Riverwatcher est utilisé pour surveiller la migration des poissons. En utilisant la technologie de balayage infrarouge et les caméras haute résolution, il est possible de reconnaître différentes espèces et de valider les comptages avec des images de silhouette et des photos. Le système est utilisé dans plus de 300 sites dans le monde entier, notamment en Islande, en Scandinavie, en Irlande, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en Espagne, au Portugal, en Pologne, en République tchèque et en Suisse.

Consulter les images et vidéos des riverwatchers en Europe .

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

  • Compte les poissons avec plus de 98% de précision.
  • Mesure la taille de chaque poisson avec plus de 95% de précision.
  • L’unité de contrôle stocke une image de chaque poisson qui passe devant le scanner, de sorte que le comptage peut être vérifié par la suite.
  • La date et l’heure auxquelles chaque poisson passe devant le scanner sont enregistrées.
  • La température de l’eau est mesurée à des intervalles fréquents.
  • L’équipement électronique du scanner est logé dans un cadre en plastique solide.
  • Le Riverwatcher est alimenté par le réseau.

Exemple d'image scanner et base de donnée associée

Un système wifi peut connecter la caméra à votre ordinateur via la création d’un site dédié et suivre ainsi, en direct, le déplacement des poissons et autres animaux aquatiques de plus de 4 cm. Des photos, vidéos, silhouettes des poissons peuvent être enregistrées.

Consulter des vidéos de poissons dans la passe

En ce moment, en mars 2020, c’est le frai du Brochet...les individus bougent beaucoup pour rejoindre des lieux de ponte dans les frayères...

Montaison du Brochet
Dévalaison du Brochet
Dévalaison de Truite
Attaque de gardon par une Truite (1)
Attaque de gardon par une Truite (2)

Des activités pédagogiques à destination des scolaires sont aussi réalisées sur ce site par le Syndicat JAVO. L’accès au site est strictement interdit au public (hors visites). Cette technologie de pointe est la première installée en Mayenne et dans la région Pays de Loire. La Bretagne en dispose également ainsi que la Basse-Normandie.

Connexion avec le riverwatcher PAS ENCORE EN SERVICE

La passe à bassins successifs du Bas Coudray

Principe de fonctionnement

Le principe consiste à diviser la hauteur de chute à franchir en
plusieurs chutes plus petites, formant une série de bassins.
Le passage de l’eau d’un bassin à l’autre s’effectue par déversement de surface à travers un orifice (appelé échancrure ou fente) aménagé dans les cloisons séparant deux bassins.
Dans cette passe, la hauteur de chute entre les bassins est de
20 cm, pour une hauteur totale à franchir de 1,80 m.

Les principaux paramètres d’une passe à bassins sont les dimensions des bassins et les caractéristiques géométriques des cloisons (dimensions et altitudes des déversoirs, fentes et orifices) qui les séparent, qui définissent le comportement hydraulique? de la passe (hauteur de chute entre les bassins et le débit).

La passe à bassins du moulin du Bas Coudray au Genest Saint Isle

Les paramètres hauteur de chute et vitesse doivent être compatibles avec les capacités de nage des espèces cibles pour les débits simulés. Pour les faibles débits, les écoulements sont quasi de surface à surface en fonction du bassin, ce qui réduit un peu l’efficacité de la passe, du fait d’un entonnement important créé par la fente.
La puissance dissipée est acceptable (inférieure ou proche de 150 W/m3) jusqu’à la cote amont de 88.60, soit pour un débit du Vicoin équivalent à 2 x module? ; au-delà, la passe n’est théoriquement plus fonctionnelle, l’eau passe en surverse sur l’aménagement? et le déversoir.

Regardez le film de présentation sur la construction de la passe à bassins

A noter

rLe tapis brosse à anguilles

Parcourue par une lame d’eau, la passe à brosse permet le franchissement d’obstacles de faibles hauteur en utilisant la faculté de reptation des
anguilles. La rampe à balai brosse est constituée de plaques en métal lisses sur laquelle est implantée des brosses de filaments synthétiques.
La montaison des anguillettes s’effectue au printemps et en été mais principalement en mai sur le Vicoin alors que la dévalaison des anguilles a lieu au cours de l’automne et de l’hiver, lorsque les débits sont les plus élevés.

Téléchargements

Dévalaison d’un brochet au Bas Coudray mars 2020 - ©SB JAVO / FDAPPMA 53 MPEG4 - 73 ko
Télécharger
Montaison d’un brochet au Bas Coudray mars 2020 - ©SB JAVO / FDAPPMA 53 MPEG4 - 79.7 ko
Télécharger